Le choix de la bande dessinée

Pourquoi ?

Comment amener les élèves au texte et comment les placer en situation de lecteurs-interprètes ?
C’est en explorant les diverses façons de répondre à cette question, enjeu essentiel des programmes de français, que « Les Ateliers d’Actes Sud » ont fait le choix de la BD.

Un choix qui rejoint la mobilisation récente des ministères de la Culture et de l’Éducation nationale en faveur du 9e art.

Comment ?

Chaque édition propose d’aborder l’œuvre étudiée par des planches de bande dessinée inédites : un artiste invité brosse une scène, narre un épisode, éclaire un enjeu de l’œuvre. S’emparant du texte, il crée un horizon d’attente et convie à la lecture du sens. Des questions guident l’analyse de ces pages dans le dossier des éditions.

Chaque édition s’accompagne d’une séquence pédagogique qui suggère une exploitation de ces planches en classe.

3 bonnes raisons d’entrer dans les œuvres par la BD

  • Une approche stimulante et incitative de l’œuvre (moins abstraite, moins intimidante qu’une présentation classique), aux vertus pédagogiques reconnues (Éducation et bande dessinée, octobre 2017).
  • Un support apprécié des élèves, qui permet à la fois d’éveiller leur sensibilité artistique et de les éduquer au 9e art.
  • L’occasion de découvrir, au fil des éditions, des artistes aux univers très différents.

Découvrez deux accompagnements pédagogiques pour aborder la BD en classe :

Autres ressources utiles sur la BD

1. Bibliographie – sur le thème « Éducation et bande dessinée »

Les articles et ouvrages s’intéressant à la place de la bande dessinée dans les classes ou aux exploitations pédagogiques de ce support sont nombreux. Notre sélection concerne avant tout le niveau secondaire.

2. Sitographie – les sites de référence sur la BD

bdangouleme.com, site du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

citebd.org, site de la Cité internationale de la BD et de l’image, notamment la page « pédagogie, interventions en milieu scolaire ».

[email protected], site du réseau Canopé associé à la Cité internationale de la BD et de l’image, qui consiste en une base de données accessible à tous référençant près de 30 000 titres (« chaque notice résume l’œuvre et la commente brièvement en valorisant ses contenus culturels, thématiques et/ ou artistiques »).

3. Ressources pour réaliser une bande dessinée en classe
  • Dans le cadre du concours de la BD scolaire qu’il organise, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême propose un ensemble de fiches-conseils thématiques (dessin, scénario, narration, bulles et documentation) pour réaliser une bande dessinée avec sa classe.
  • Le service pédagogique de la Cité internationale de la BD et de l’image propose lui aussi des outils (fiches thématiques, gabarits de planches, dossiers d’accompagnement, fiches personnages) pour guider les élèves dans la création d’une bande dessinée.
  • La Bibliothèque nationale de France a créé l’application « La fabrique à BD de la BnF », qui permet de réaliser des bandes dessinées ou tout autre récit multimédia mêlant illustration et texte.
4. 2020, année nationale de la bande dessinée – les actions éducatives

Éduscol recense les actions spécifiques prévues en 2020 « pour encourager la lecture et l’écriture de BD auprès des élèves » : notamment les concours et l’organisation de résidences d’auteurs de bande dessinée dans les établissements durant l’année scolaire 2020-2021 en lien avec le Centre national du livre (CNL).

Newsletter

En vous abonnant à la newsletter, recevez en avant-première toute l’actualité des Ateliers d’Actes Sud.