3ᵉ2nde1re

Je marche dans la nuit par un chemin mauvais

Ahmed Madani
  • Prix ado du théâtre contemporain (2015)
  • Prix Villers-Cotterêts de la Francophonie (2019)

À la suite d’une violente dispute avec son père, Gus est envoyé pour trois mois à la campagne chez Pierre, son grand-père. Entre l’adolescent à fleur de peau et le vieil homme solitaire, le conflit s’installe. Mais bientôt ressurgit la mémoire meurtrie de Pierre qui a eu vingt ans en Algérie, pendant la guerre. Et si cette cohabitation contrainte permettait à chacun de sortir de sa « nuit » ?
Quête d’une vérité, réflexion sur la transmission d’une histoire familiale et collective, la pièce d’Ahmed Madani interroge avec force les « raisons et le sens de l’entreprise qui consiste à se raconter ».

Partage :

À la suite d’une violente dispute avec son père, Gus est envoyé pour trois mois à la campagne chez Pierre, son grand-père. Entre l’adolescent à fleur de peau et le vieil homme solitaire, le conflit s’installe. Mais bientôt ressurgit la mémoire meurtrie de Pierre qui a eu vingt ans en Algérie, pendant la guerre. Et si cette cohabitation contrainte permettait à chacun de sortir de sa « nuit » ?
Quête d’une vérité, réflexion sur la transmission d’une histoire familiale et collective, la pièce d’Ahmed Madani interroge avec force les « raisons et le sens de l’entreprise qui consiste à se raconter ».

Partage :

Objet(s) d’étude

3ᵉ
  • Se raconter, se représenter
  • Agir dans la cité : individu et pouvoir
2nde1re
  • Le théâtre du XVIIe au XXIe siècle

Dans l’édition

Un dossier complet en trois volets :

  • La fabrique du texte (pour connaître son auteur, son contexte, ses enjeux)
  • L’atelier de lecture (pour étudier les passages clés, comprendre la progression du texte et se l’approprier)
  • Résonances et rebonds (pour aller plus loin : groupements de textes « Les sens de la mémoire » et « Comment raconter la guerre d’Algérie ? » ; « Coin des arts » ; atelier théâtre)

Outils pédagogiques

Bibliothèque numérique

L'artiste invité(e) de ce titre

Claire Le Gal, la dessinatrice des planches qui précèdent le texte, est née en 1993. Elle est diplômée de l’école Estienne et des Arts décoratifs de Paris, et a effectué un bref passage à la Parsons School de New York. Elle vit et travaille à Paris où elle enseigne la gravure.

À découvrir
Newsletter

En vous abonnant à la newsletter, recevez en avant-première toute l’actualité des Ateliers d’Actes Sud.